Agence de voyage | Secteurs d’activité

par yannick

Êtes-vous fait pour ce secteur d’activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l’emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Les professionnels du secteur évoluent dans un contexte porteur sous l’effet de la hausse dynamique de la consommation touristique des Français (augmentation des déplacements à l’étranger, progression du taux de départ sur le segment court séjour, augmentation du nombre moyen de voyages par individu, etc.).

Toutefois, des facteurs conjoncturels et structurels impactent fortement la profession :

–  Le développement des agences de voyages en ligne (OTA) : forts de nombreux atouts (prix attractifs, accessibilité permanente à leurs sites Internet, importance de l’offre, etc.) les pure players exacerbent les pressions concurrentielles en tirant les prix vers le bas. Ces dernières années, cette concurrence est renforcée par le développement d’opérateurs spécialisés dans le déstockage de séjours.

– La désintermédiation de l’offre touristique : les agences de voyages ne constituent plus un intermédiaire indispensable entre les producteurs ou fournisseurs et les clients. Ainsi, de nombreux opérateurs distribuent directement leurs produits (SNCF, compagnies aériennes, hôtels, etc.).

– La conjoncture internationale : certaines destinations sont très affectées par la dégradation des conditions de sécurité des touristes (zones de conflits, menaces d’attentats), ce qui pèse sur le segment des séjours longues distances, principal débouché des agences de voyages.

– La conjoncture économique : dans un contexte de tension sur le pouvoir d’achat, les ménages adoptent de nouveaux modes de voyage et de réservation : courts séjours, destinations proches, départs hors saisons, départs en dernière minute, etc. Quant aux entreprises, depuis plusieurs années, elles rationalisent leurs dépenses de déplacement pour les voyages d’affaires.

– L’émergence de nouvelles pratiques touristiques : les aspirations sociétales de partage et d’échange (immersion dans la culture locale, sentiment d’appartenance à une communauté) et la plus grande sensibilité à l’environnement induisent de nouvelles pratiques touristiques : recours aux plateformes de mises en relation entre particuliers pour la location de logement (Airbnb, Housetrip, Homelidays, etc.), développement des voyages éthiques ou éco-responsables, recherche de voyage sur mesure et personnalisé pour vivre une expérience unique, etc.

Dans ce contexte, la concentration du secteur s’accélère et les indépendants sont contraints de se regrouper au sein de réseaux volontaires afin de disposer de davantage de moyens pour se maintenir : distribution omnicanal (web-to-store, store-to-web), digitalisation des agences (vitrines digitales, tablettes, etc.) et montée en gamme sur des offres plus complexes à forte valeur ajoutée.

 

 

Tendances

Selon l’organisation mondiale du tourisme, les flux touristiques devraient doubler d’ici 2030 pour atteindre 2,5 milliards de touristes.

Pour tirer profit de ce potentiel, les professionnels du secteur devront poursuivre leurs efforts de modernisation et s’adapter aux nouvelles attentes de leurs clientèles en devenant de véritables lieux d’inspiration et d’expertise : films immersifs en 3D, casques de réalités virtuelles, co-construction de voyage entre expert et client, etc.

 

L’organisation du marché

Selon le type d’activité :

– Les tours-opérateurs conçoivent le forfait-voyages qui comprend le transport, le séjour, l’animation et l’accompagnement. Ils assurent souvent eux-mêmes le service de promotion et d’exploitation commerciale et mettent en place leurs propres réseaux de vente.

– Les agences distributrices vendent, moyennant commissions, des forfaits proposés par les tours-opérateurs, des titres de transport, des réservations de spectacles ou de locations de véhicules. Elles peuvent être indépendantes, appartenir à un tour-opérateur ou être groupées en réseaux de vente.

Selon le mode de fonctionnement

– Les agences indépendantes, de moins en moins nombreuses, sont la plupart du temps spécialisées sur un secteur d’activité (destination, type de services…) ou un créneau de clientèle. Elles travaillent en relation avec les tours-opérateurs dont elles vendent les produits.

– Les agences intégrées ou franchisées disposent d’une force de frappe commerciale considérable de par leur nombre de points de vente. Il peut s’agir de succursales et de concessions ou de franchises. Ces réseaux intégrés concernent aussi bien les spécialistes du voyage d’affaires (CWT Affaires) que les généralistes (Havas Voyages) et les points de vente des tours opérateurs (TUI/Nouvelles frontières, Club Med…).

– Les agences regroupées au sein de réseaux volontaires (Selectour Afat, Tourcom), sont constituées sous forme de groupement d’indépendants, dont le but est de profiter des multiples avantages qu’offre le regroupement: prix négociés auprès des fournisseurs, centrale de paiement, mutualisation des moyens concernant la formation et les technologies, etc.

 

    Agence de voyage
Nombre d’entreprises du secteur 2017

4 503 (1)

Chiffre d’affaires du secteur (en milliards d’euros) 2016

4,083 Md€ (2)

Évolution du chiffre d’affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2015)

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

118,4 (3)

111,3

104,1

100,0

99,3

96,2

96,1

89,3

90,6

(1) Source: INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2017 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2017.

(2) Source: INSEE, ESANE.

(3) Source: INSEE, Bulletin statistique.

 

Source

Vous pourriez aussi apprécier

laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Traduire - Translate